Histoire

L'origine des claquettes remonte très loin. Dès que l'Homme s'est pris à apprécié la musique, le rythme qu'il pouvait faire avec ses pieds.

Les danses africaines rythmées et les danses folkloriques européennes (bourrées, jigs, reels...) se sont rencontrées aux États-Unis.

Les émigrants Irlandais dansaient en sabots (clogs). Au milieu du 19ème siècle, le softshoe (qui se danse donc en chaussures de ville) fit son apparition.

Pour réaliser des danses sonores tout en manifestant une grande agilité, les sabots se transformèrent en chaussures de cuir avec deux parties de bois (split clogs). Ces "bois" furent remplacés dans les années vingt par des fers. C'est la véritable naissance des claquettes modernes (Tap dance).

À la même époque, le jazz allait devenir le support naturel des claquettes. En effet, les techniques de claquettes sont très bien adaptées à la réalisation du swing requis par le jazz.

Pendant une vingtaine d'années, les spectacles de claquettes et les films témoignent de l'engouement du public pour cette danse. C'est l'époque des succès de Fred Austerlitz (dit Astaire) et de Gene Kelly.

Après la seconde guerre mondiale, l'arrivée du Rock fait passer les claquettes au second plan.

Depuis les années 70, les claquettes redeviennent à la mode tout en se renouvelant (Michael Flatley pour les claquettes irlandaises, Dein Perry avec les Tap Dogs, Savion Glover ou Gregory Hines).


Pour en savoir plus...
  • FRANK, Rusty, Tap! The Greatest Tap Dance Stars and their Stories, 1900-1955, William Morrow & Co., New York, 1990. Pour en savoir plus sur ce livre de référence...
  • GLOVER, Savion & WEBER, Bruce, Savion, My Life In Tap, William Morrow & Company, New York, 2000
  • ASTAIRE, Fred, Steps in Time, Harper & Row, New York, 1959, 1987.
  • DAVIS, Sammy, Jr & BOYAR, Jane & Burt, Yes I can, Farrar, Strauss & Giroux, New York, 1965.
  • Victor Cuno, Le Guide du débutant, Swingtap, Paris. Les grandes lignes de l'histoire des claquettes.

Accueil
Histoire
Cours
Équipement
Technique
Musique
Dans les films
Bibliographie
Sur le Web
Contacts

Creative Commons License
Le contenu de ce site est mis à disposition sous un contrat Creative Commons par Bernard-Yves Cochain

Flag Counter