Professeurs 2008

Le festival 2008 est terminé...
Rendez-vous en 2009 !

Tango

Salsa

Danses traditionnelles argentines

Erna et Santiago Giachello

De leur rencontre nait un tango puissant et créatif, subtil mélange d'élégance, de liberté, de rigueur technique et de sensualité.

Artistes et pédagogues, ils ont pour ambition, à travers leur danse et leur enseignement de toujours plus partager et transmettre leur passion et l'émotion extrême que leur procure le Tango.

Erna, après une formation rigoureuse en danse contemporaine, classique et modern' Jazz intègre diverses troupes de danse contemporaine (Dintjan, Human Plastikos et la Compagnie Synapse).

Sa curiosité et son ouverture d'esprit, l'amènent à s'intéresser au tango argentin et à la salsa.

Avec Santiago comme professeurs et plusieurs séjours à Buenos Aires où elle a reçu l'enseignement des plus grands maestros, elle devient la danseuse de tango que l'on connait.

Santiago est formé dès son plus jeune âge par les grands maîtres argentins, Miguel Angel et Osvaldo Zotto, Graciela Gonzalez et Natalia Gabriel. À l'âge de 15 ans, il partage déjà la scène pendant plus d'un an avec les excellentissimes Roberto Herrera et Vanina Bilous dans le mythique cabaret El Querandi à Buenos Aires.

Il enchaîne ensuite émissions de télé, shows dans les prestigieuses " Casas de tango " El Vijo Almacen et la Ventana, spectacles auprès des fameux orchestres de Beba Pugliese, de jorge Dragone, Julian laza, Jose Collangelo et Loz Reyes del tango et les tournées internationales, au Japon, au Brésil, en Espagne, en France et en Russie, où il a l'honneur de travailler avec les orchestres de la Tipica de Tokyo, de juan D'Arienzo, Tiemp Sur et l'orchestre philarmonique de Saint-Pétersbourg.

En 2000, il s'installe en Europe avec l'ambition de faire partager son art à travers l'enseignement.

Pour en savoir plus...

Julia et Andrès Ciafardini

Julia et Andrès Ciafardini, danseurs, professeurs, chorégraphes de tango Argentin. Ils développent un style élégant fluide et créatif. En respectant toujours le déplacement, l'espace dans le bal et la musicalité. Ils ont voulu apporter à leur tango une richesse expressive et beaucoup de personnalité, utilisant dans une démarche fine et créative, les influences diverses de leurs prestigieux enseignants. ( Carlos Lopes, Hector Falcon, Carlos Rivarola, Roberto Herrera, Carlos Gavito, Natacha Poberaj, Maria Plazaola et d'autres). Julia et Andres sont appréciés pour leur sensibilité et leur pédagogie autant que pour l'élégance. Ils accentuent beaucoup leurs travail de guidage, écoute, posture, pivot et musicalité.
Pour en savoir plus

Rodrigo Rufino et Gisela Passi

Rodrigo Rufino et Gisela Passi, argentins, 28 et 27 ans respectivement, forment un jeune couple de tango en pleine ascension.

En 2006/2007 ils ont fait des spectacles et/ou enseigné le tango en France, en Espagne, en Italie, en Allemagne, en Pologne, en Ukraine et aux Etats-Unis.

Rodrigo a fait sa première démonstration de tango à Buenos Aires à l’âge de 14 ans et sa première tournée professionnelle au Japon à 18 ans. Il a étudié l’art et la technique de cette danse avec les grands maestros et milongueros Pepito Avellaneda, Rodolfo Cieri, et Miguel Angel Zotto. Après avoir fait des démonstrations dans les milongas mythiques de Buenos Aires (Sunderland, Sin Rumbo, Almagro, Akarense, Glorias Argentinas, parmi d’autres); et effectué de nombreux spectacles en Argentine, au Brésil, en Espagne, en Italie et au Japon, Rodrigo entreprend depuis septembre 2005 un nouveau projet professionnel à Paris en alliant sa précision technique, son expérience et son élégance incontestable à la richesse artistique et pédagogique de Gisela Passi. Gisela s’est initiée au tango à 16 ans mais décide de s’y consacrer professionnellement plus tard après avoir suivi l’enseignement d’Aurora Lúbiz, de Guillermina Quiroga, de Natacha Poberaj et de Rodrigo lui-même.

Dans leurs démonstrations, le public admire la présence et la complicité de ce jeune couple, qui rayonne d’authenticité, de glamour et de passion pour la tradition du tango de Buenos Aires. Dans leurs cours et stages, Rodrigo et Gisela ont réussi à combiner la transmission de l’essence du tango traditionnel, avec une pédagogie très jeune et dynamique. Leur enseignement est axé sur le style des milongas de Buenos Aires : sobre, naturel, musical, technique et élégant.

Bruno Calvo et Sandrine Navarro

Bruno Calvo a commencé l'étude du tango et du folklore argentin à l'âge de 7 ans avec son père Ricardo Calvo, célèbre danseur et chorégraphe de renommé internationale.

il a créé sa propre école de tango et enseigne à Rosario, San Lorenzo et Totoras en Argentine.

Il a été directeur de la Compagnie de danse Tango Sur, chorégraphe de Rosario tangofolk, Tango sin fronteras et du ballet Piuken.

Il a enseigné au sein de l'école de Pocho Pizzarro et est le maestro régulier l'école Alcompas de Bergame en Italie.

Il participe à de nombreux festivals à travers le monde où il enseigne toutes les formes du tango, la valse, la milonga et le folklore argentin.

Il retrouvera au festival de Saint-Geniez une de ses partenaires privilégiées, Sandrine Navarro.

Sandrine Navarro est à l’origine d'Urban Tango et en est la directrice artistique. elle s'est donné pour but de partager sa passion pour la danse et la culture argentine, la faire connaître et la transmettre au plus grand nombre. Elle a commencé en 1998 avec Gabriela Schaffer puis Hernan Obispo et a poursuivi son apprentissage avec des professeurs de renom qui lui permet de maîtriser les 2 rôles et plusieurs styles : Gavito, Gustavo Naveira, Sebastian Arcé, Mariana Montes, Chicho, Julio Balmaceda, Federico Moreno...travaille régulièrement Ricardo et Bruno Calvo tout en suivant une formation de danse. Elle est la partenaire de Jean Ronald Tanham dans le spectacle MELOPEYA TANGUERA, actuellement en tournée. Elle travaillera également tout l'été à Toulouse et à Paris avec Chenkuo CHE, jeune danseur Uruguayen spécialiste du tango nuevo. Nous avons déjà eu la chance de la recevoir à Saint-Gêniez ou elle a enchanté les stagiaires.

Yann K. Chocolate

D’origine antillaise et Lao-vietnamienne, Chocolate grandit dans le milieu de la musique et de la danse. Dès son plus jeune âge, il évolue dans le groupe folklorique afro-antillais de son père, Madikera. Dès 1991, il dirige un groupe de hiphop où il officie comme chanteur, chorégraphe et danseur. Cette formation participera à de nombreux shows et festivals, passera notamment en première partie de Dee Dee Bridgewater au festival Jazz à la Plantation (Martinique), et plusieurs TV (RFO Martinique et Guadeloupe).

En 2000, il collabore avec Professeur Canguru de l’école Capoeira Gerais pour la création et le développement de l’école de Montpellier. Il y apprend la Capoeira et les danses brésiliennes (samba pagode et Forro).

Jusqu’en 1996, il considère la salsa comme une musique et une danse ringarde qui fait la joie des « anciens » en Martinique. C’est lors d’un stage d’application comme ingénieur à Cuba qu’il découvre le côté frais et moderne de la salsa cubaine.

Entouré d’une équipe jeune et dynamique, son style authentique et sa pédagogie rencontrent rapidement un franc succès sur Montpellier et ses alentours. Ses soirées comme DJ salsa, ses shows et ses cours sur les hots spots salsa (Apollo Jazz, Kilimandjaro, Décidemment, Wave Café, Coco bar, Amerika’s Club, Studio Latino, Palace, Le Cercle…) en font aujourd’hui une figure incontournable du milieu salsa.
Pour en savoir plus...

Nous avons grand plaisir à accueillir encore une fois Chocolate à Saint-Geniez.

François Lovighi Martinez

Ancien musicien professionnel, il enseigne « el Baile Casino » (La Salsa cubaine) depuis plus de 10 ans. Il a formé de très nombreux professeurs sur la région parisienne.

Ses cours sont orientés: style, racines (Son, Rumba, Mambo…), figures et Rueda Casino. Il profite des ses connaissances musicales pour faire des approches sur le contenu et l’organisation de la musique.

Organisateur de festivals de « Danses cubaines », coorganisateur de stages avec des écoles de danses (Cuba, Grèce, Sicile, Crète, République Dominicaine, Guadeloupe, Bulgarie, Genève…) et professeur de salsa dans les lieux comme : Mandunga, la Pachanga, les Étoiles, Opus…

François qui a découvert la région pour le festival l'an passé est désormais un habitué. Il faut dire que sa bonne humeur et sa pédagogie sont hautement appréciés ici !

Isaac Bationon

Percussionniste et danseur de talent, connu pour son sens musical et ses jeux de pieds de jazzman, Isaac est un amoureux des rythmes, qu’il étudie tout d’abord au Burkina Faso puis en France. Talentueux pédagogue, il enseigne la salsa cubaine à Toulouse depuis de nombreuses années.

Isaac et Sophie Festival 2004Depuis 1993, Isaac Bationon est aussi professeur de danse (salsa, rock, cha cha chà...) et de percussions africaines à l’Université Paul Sabatier.

Au côté de Cyrille Vautier, c'est un des professeurs de l'association Salsaccord.

Il anime régulièrement des stages de salsa et donne des cours au Fun Rock City.

Il est membre de l'AHINAMA.Isaac et Sandrine Plaa Festival 2005

Isaac, c'est un concentré de bonne humeur.

Il faut voir comme il met le feu dans les soirées du festival !

Nous avons reçu déjà 4 fois Isaac à Saint-Geniez ; un gage de qualité.

Marielle et Sébastien

Marielle et Sébastien pratiquent la salsa cubaine et Portoricaine depuis plusieurs années Participants assidus de congrès internationaux de salsa à travers le monde, ils peaufinent leurs technique auprès des plus grands (Francisco Fasquez, Metissa Fernandez, Super Mario) Leurs dynamisme et leur bonne humeur sont communicatifs et à leurs contact on se sent gagné par la fièvre latine

Mariel et Sébastien reviennent encore une fois à Saint-Geniez...

Sylvie Thomas de Saavedra et Horacio « Pochy » Muñoz

Sylvie Thomas de Saavedra au festival Tango y Latino de 2005Horacio « Pochy » Muñoz et Sylvie Thomas de Saavedra sont les invités de dernière heure du festival « Tango y latino » à Saint-Geniez-d’Olt.
Ils animeront des stages de danses traditionnelles argentines, de zapateo et percussions argentines.
Tarif : 15 € les deux jours.
Ils effectueront également une exhibition le 24 mai avec les maestros de tango.

On en présente plus Sylvie Thomas de Saavedra qui nous a déjà fait l'amitié de venir au festival.

« Pochy » Muñoz, lui, est né il y a 28 ans en plein cœur de la Pampa, à Huanguelen, dans la province de Buenos Aires.

Il a grandi à *Pigüe (Province de Buenos Aires où se sont retrouvés les argentins de la diaspora aveyronnaise).

Imprégné de ces paysages de l’immensité fertile de la pampa et de ces musiques douces-amères du folklore argentin, il a étudié, dansé, enseigné, puis créé des chorégraphies à partir des danses traditionnelles argentines.

En Argentine, il a dansé dans les plus grands festivals de folklore des provinces de San Luis, Córdoba, Rio Negro, Neuquèn, La Pampa, Salta et Mendoza.

Il est un des rares jeunes héritiers de la tradition argentine. Son séjour exceptionnel en France permettra de faire découvrir aux, l’immense diversité des danses du répertoire folklorique argentin.

Sylvie et Ponchy proposeront des cours d'arrunguita et cielito (il n'y a pas que la chacarera...). Ce sont des danses très accessibles et tous les élèves pourront les danser le soir même au bal.

Ils donneront aussi des cours de percussion argentine (bombos fournis) et zapateo basique.

Pensez à la carte PASS qui vous donne un accès VIP à tous les stages et concerts du Festival

 

Les inscriptions se font auprès de l'Office du Tourisme de Saint-Geniez-d'Olt (chèques à l'ordre de Tango Passion)

Accueil
Stages 2008


 

Le Festival de Saint-Geniez est organisé avec le concours de l'Office du tourisme, de la ville de Saint-Geniez d'Olt et le soutien du Conseil Général de l'Aveyron.


Le Festival de Saint-Geniez est organisé avec le concours de l'Office du tourisme,
de la ville de Saint-Geniez d'Olt et le soutien du Conseil Général de l'Aveyron.
© DJ BYC 2003-2009