Les premiers TBI ne permettaient qu'un seul point de contact à la fois.

Depuis quelques années, différents laboratoires de recherche d'entreprises ou d'université expérimen-taient la possibilité de mobiliser plusieurs points simultanés, voire par plusieurs utilisateurs différenciés.

  • Media Reseach Laboratory, le grand ancêtre...

  • Panasonic, le mur d'image interactif.

  • Mitsubishi Electric Research Laboratories (MERL), la table multiutilisateurs, DiamondTouch.

  • La SMART Table est la table multiutilisateurs dédiée à la pédagogie en école primaire. Elle ressemble par ses fonctionnalités à la DiamondTouch, mais son système de rétroprojection évite tout effet d'ombre portée. Elle accepte, comme Microsoft Surface, 40 points de contacts simultanés, cela permet, par exemple, à quatre enfants d'utiliser chacun leurs dix doigts de mains.


C'est un produit complet, puisque tout est intégré. Il suffit de brancher la table sur le secteur pour qu'elle fonctionne. Elle comporte un ordinateur, un vidéoprojecteur et la surface tactile intégrés dans un meuble compact.


Depuis 2003, les fabricants de TBI
ont commencé à diffuser cette technologie.

SMART DViT (Digital Vision Touch)

SMART a été le premier a diffuser cette technologie, baptisée DViT sur ses solutions haut de gamme en rétroprojection et avec écran Plasma (présentation au CeBIT de 2003).

Le multitouch DViT permet, par exemple, de faire un clic droit ou de faire défiler le contenu de l'écran en faisant glisser deux doigts sur la surface. On retrouvera cette technologie quelques années plus tard sur des produits très grands publics comme l'iPhone d'Apple.

Hitachi

Hitachi, en octobre 2007, a lancé son premier tableau bi-utilisateur, bi-touch, le FX-Duo.

Le FX Duo d'Hitachi utilise une nouvelle technologie, optique, en rupture avec celle utilisée par les séries F et FX. Cette technologie permet de manipuler à deux mains les objets, ce qui est intuitif et rapide.

Un pack de trois applications (rotation et agrandissement d'images, partage du tableau entre deux utilisateurs pour des travaux en parallèle) permettra de tirer parti de ces possibilités. Il est téléchargeables pour les utilisateurs enregistrés. Prochainement, ces possibilités seront exploitables directement dans le bloc-notes du FX-DUO sans avoir à utiliser une application dédiée.

Promethean

Promethean n'a pas changé de technologie pour proposer le mode bi-utilisateur sur son TBI. La société indique qu'il suffit d'acquérir un stylet spécial supplémentaire et éventuellement de faire une mise à jour du firmware du TBI. Les modes bi-touch et bi-utilisateurs seront alors accessibles sur tous les modèles mis à jour.
Ce stylet supplémentaire, présenté au BETT 2008  n'est pas encore au catalogue. On devrait le voir en France en 2009 ?

 

Les utilisateurs sont identifiés par le stylet qu'ils utilisent. Un même utilisateur, avec un stylet dans chaque main peut effectuer des manipulations du type agrandissement ou rotation d'image.

InterWrite learning

InterWrite Learning a annoncé le mode Dual sur ses TBI. Il s'utilisera à l'aide d'un second stylet.

Il faudra rajouter un module sur les anciens TBI. Les modèles actuellement diffusés étant, selon le constructeur, déjà prêt pour la technologie.

Les utilisateurs sont identifiés par le stylet qu'ils utilisent. Un même utilisateur, avec un stylet dans chaque main peut effectuer des manipulations du type agrandissement ou rotation d'image.

Le stylet et donc l'option devraient être disponibles en 2009.

Nouveaux arrivants


Microsoft

Microsoft a présenté en 2007 Surface. Ce TBI multi-touch devrait être commercialisé. Il accepte, comme la SMART Table, 40 points de contact simultanés.

En savoir plus...

Cette table est mise en vedette dans le film "Le jour où la terre s'arrêta" ("The Day the Earth Stood Still") de Scott Derrickson. C'est d'ailleurs le seul intérêt de ce piètre remake du chef d'œuvre de Robert Wise de 1951...


Image tirée de : http://www.hc.ic.i.u-tokyo.ac.jp/project/Lumisight/description/Université de Tokyo

La Lumisight Table de l'Université de Tokyo propose l'utilisation par quatre utilisateurs, chacun voyant sur le même écran quatre images différentes (grâce à quatre projecteurs).

En savoir plus...

© Bernard-Yves Cochain 1991-2008

Creative Commons License
Le contenu de ce site est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Flag Counter

étiqueté grâce à l'ICRA